défiscalisation : SOFICA

Une SOFICA est une société anonyme permettant la collecte de fonds consacrés au financement d’œuvres audiovisuelles et cinématographiques, agréées par le Centre National du Cinéma et de l’Image Animée (CNC).

Qu’est ce qu’une SOFICA?

Les Sociétés pour le Financement de l’Industrie Cinématographique et Audiovisuelle (SOFICA) sont lancées par des professionnels de films cinématographiques. Elles ont été créées par une loi dans l’objectif de promouvoir le cinéma français et permettre aux sociétés cinématographiques de trouver plus facilement des fonds et des financements. Ainsi, cette loi permet aux épargnants d’investir dans ces secteurs tout en bénéficiant d’avantages fiscaux. Le rendement des investissements de Sofica est en fonction du succès des films.

Les déductions fiscales

La performance et l’attrait des investisseurs tiennent en partie par les déductions fiscales, mais aussi beaucoup dans la participation à la défense du Cinéma Français. Le bénéfice de la déduction fiscale n’est d’ailleurs réservé qu’aux seules personnes physiques soumises à l’impôt sur le revenu en France. Seules les sociétés anonymes ayant comme activité exclusive le financement en capital d’œuvres cinématographiques ou audiovisuelles sont concernées. Ces sociétés étant agréées par le Ministère de la Culture dont le capital a été agréé par le Ministère de l’Économie et des Finances.

La réduction d’impôts

La réduction d’impôt de 30 % est bénéficiée par les particuliers ayant souscrit des parts de Sofica. Elle est calculée sur les sommes versées au cours de l’année d’imposition comprenant les frais de souscription. Le taux de réduction d’impôt est fixé à 36 % pour les versements effectués en 2015. Il est à noter que la réduction est à 36 % que lorsque la société s’engage à placer au minimum 10 % de ses actifs sous forme de souscription en capital dans des sociétés de production cinématographiques et audiovisuelles. Toutefois, le contribuable ne peut investir sur une année dans la double limite de 18 000 euros et 25 % de son revenu net global.

La rentabilité liée au succès

La rentabilité d’une société pour le financement d’œuvres cinématographiques est essentiellement liée au succès des films. Les risques de perte de capital dans cet investissement sont toujours à considérer puisqu’il est difficile de prévoir le succès d’une œuvre cinématographique et audiovisuelle que ce soit en salle ou auprès des chaines télévisées. De ce fait, les placements à risques ne doivent présenter que 5 % des actifs pour ne pas placer une grosse somme dans cet investissement. Le niveau de risque de l’investissement est tout de même réduit à 64 % grâce à l’avantage fiscal de 36 %. D’un autre côté, les Sofica sont, dans la plupart du temps, positionnés sur des productions indépendantes, ce qui est donc accessible à un public restreint et réduit sa visibilité commerciale.

Investir dans une Sofica non garantie est généralement un investissement sur lequel la perte d’un capital considérable est à prendre en compte. De plus, l’investissement ne présente aucune liquidité, les capitaux investis sont bloqués pour une période en minimum de 5 ans.